Syndicalisme Info ADAPEI 80 - Juin 2017

Publié le par CFDT

La CFDT 1ère organisation du privé !

En mars 2017, la deuxième mesure de la représentativité des organisations syndicales du secteur privé – qui agrège les résultats du premier tour des élections DP-CE dans les entreprises de plus de onze salariés, les élections TPE et dans les chambres départementales d’agriculture – a hissé la CFDT en tête des organisations syndicales représentant les salariés du secteur privé, à 26,37 %. Elle progresse ainsi de 0,37 point, mais surtout de 62 741 voix. Elle devance la CGT qui, à 24,85 %.

Pour la CC66, la représentativité de la CFDT se monte à 38,20% !

Politique salariale : nouvelle année blanche ?

Le ministère des affaires sociales et de la santé a  refusé d'agréer la décision unilatérale de Nexem de revaloriser le point à 3,78 euros, au motif que l'effet report de l'Avenant 334, qui porte sur la suppression de la clause de 3 mois d'ancienneté pour la complémentaire santé, ne le permettait pas… L'information a été officiellement publiée au Journal officiel du 4 avril.

Fin 2016, les syndicats salariés avaient rejeté en bloc cette proposition d’augmentation du point de 2 centimes, le passant de 3€76 à 3€78. La CFDT avait proposé une augmentation de la valeur du point à 3€80, puis à 3€90 en 2017.

 

Pour la CFDT, la négociation salariale doit intégrer l’utilisation du CITS (Crédit d’Impôt de Taxe sur les Salaires), la CFDT a fait des propositions qui visent à :

 

  • Ne pas avoir de salaire conventionnel en dessous du SMIC.
  • Limiter le tassement des grilles.
  • Proposer des mesures salariales visibles, notamment pour les salariés qui en ont le plus besoin.

 

Actualité BASSMS / CC66

Nexem (fusion de la Fegapei et du Synéas) a adhéré en décembre 2016 à l’ensemble des accords de la branche depuis celui de 1996 créant la commission paritaire de négociation jusqu’au dernier avenant sur la formation. 

Pour la CFDT santé sociaux, un adhérent à un accord collectif a sa place autour de la table où se discute le texte. Ce qui n’est pas de l’avis de tous les partenaires sociaux et notamment d’Unifed qui aujourd’hui est composé de la Fehap et d’Unicancer. Pour certains, Nexem n’est pas représentatif et n’a donc pas à participer aux instances de la branche. Ce qui complique notamment la gouvernance d’UNIFAF pour la formation professionnelle.

La représentativité employeur, qui doit être publiée cette année, déchaine les protagonistes autour de cette table de négociation. La situation risque d’être figée jusqu’à la publication des arrêtés officiels vers septembre-octobre 2017.

Les employeurs ont fait appel au cabinet Mercer pour travailler les questions relatives aux rémunérations et classifications des métiers, thèmes centraux des futures négociations avec la question des congés selon NEXEM.

Négociations ADAPEI 80

Un nouvel accord d’entreprise ADAPEI 80, relatif au Contrat de génération, a vu le jour avec la signature des syndicats salariés de l’ADAPEI 80 (CFDT, CGT et FO) et de l’employeur en mai 2017.

Les principales mesures de cet accord visent à aménager les fins de carrières des salariés séniors, les salariés à temps-plein de plus de 57 ans, qui ont un métier figurant sur la page 11 du Contrat de Génération, bénéficieront d’une réduction du temps de travail de 2H :

- les surveillants de nuit,

- les postes de services généraux affectés aux tâches d’entretien ou de restauration,

- les AMP, les Aide-soignants, en MAS, FAM ou foyers,

- les postes éducatifs en MAS, FAM ou foyers qui contribuent aux soins et toilettes des accueillis…

Une réduction du temps de travail de 1H pour tous les salariés à temps-plein de plus de 60 ans.

Il s’agira également de faciliter les demandes de retraite progressive pour les salariés qui ont plus de 60 ans et 150 trimestres cotisés. L’employeur s’engage à maintenir à 100% les cotisations retraites patronales pour les personnes passant à 80%.

Pour la CFDT, ces mesures vont dans le sens d’une amélioration des conditions de travail des salariés dans un contexte compliqué notamment pour l’allongement de la durée du travail et le recul de l’âge de départ à la retraite.

Si vous souhaitez plus d’information sur le Contrat de génération ou la retraite progressive, contactez-nous : 06 61 08 45 71

Publié dans ADAPEI 80

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article